L’évaluation avec Smart Enseigno

Les fonctions de l’évaluation

Selon De Ketele (1989),

l’évaluation est le processus qui consiste à recueillir un ensemble d’informations pertinentes, valides et fiables, puis à examiner le degré d’adéquation entre cet ensemble d’informations et un ensemble de critères choisis adéquatement en vue de fonder la prise de décision.

L’évaluation passe donc par des étapes successives de recueil d’information et d’analyse conduisant à prendre des décisions qui, selon le choix fait par l’évaluateur, conduiront à certifier de l’acquisition de connaissances ou de compétences, ou bien à orienter vers des situations adaptées à ses élèves, ou encore à réguler l’apprentissage de tous les élèves. C’est donc le choix pédagogique de l’enseignant qui détermine la fonction de l’évaluation et les décisions qui seront prises dans la suite du processus d’apprentissage. Smart Enseigno va produire une analyse des compétences et connaissances des élèves dans le cours de leurs apprentissages et produire des suggestions d’activités ou de parcours en lien étroit avec les productions des élèves. C’est ensuite de la responsabilité de l’enseignant de considérer ces avis et de prendre les décisions qui lui paraissent pertinentes, au vu de l’analyse de Smart Enseigno mais aussi de sa connaissance des élèves et de ses objectifs didactiques et pédagogiques.


L’évaluation dans Smart Enseigno

La plateforme Smart Enseigno s’adapte aux intentions pédagogiques de chacun de ses utilisateurs. Selon ses choix et objectifs, l’enseignant peut mettre en œuvre les types d’évaluation décrits ci-dessous.



L’interface de création de parcours dans Smart Enseigno

Ce qui distingue les parcours d’apprentissage et les parcours d’évaluation dans Smart Enseigno, ce sont les aides potentielles qui sont proposées ou non dans les activités. Mais dans tous les cas, Smart Enseigno recueille collecte des informations sur les réussites, les errements ou les erreurs produites par les élèves et propose à l'issue du travail une analyse de ce qui a été fait. Autrement dit, un parcours dit “d’apprentissage” évalue le travail de l’élève en continu et génère des informations sur son travail. Ainsi, l’enseignant pourra utiliser ces retours comme une aide :

  • pour situer le niveau d’un élève avant les apprentissages, ce qui s’apparente à une fonction diagnostique de l’évaluation,

  • pour cerner les difficultés ou les réussites au cours d’apprentissage dans une perspective de régulation, ce qui s’apparente à une fonction formative de l’évaluation,

  • pour vérifier le degré d’adéquation des performances d’un élève avec des critères pré-établis, ce qui s’apparente à une fonction sommative de l’évaluation.


Smart Enseigno est conçu de telle façon que les temps d’apprentissage réalisés à l’aide des parcours dits “d’apprentissage” avec aide constituent une évaluation formative en continu, au plus près des besoins des élèves. Si l’enseignant le souhaite, ces données recueillies peuvent être utilisées par Smart Enseigno pour lui proposer des parcours de remédiation ou bien pour mieux percevoir l’état des connaissances de ses élèves à un moment donné.


La pratique en classe est formative dans la mesure où les preuves concernant les résultats des élèves sont obtenues, interprétées et utilisées par les enseignants, les apprenants ou leurs pairs pour prendre des décisions sur les prochaines étapes de l'enseignement qui sont susceptibles d'être meilleures ou mieux fondées que les décisions qu'ils auraient prises en l'absence des preuves obtenues (Black & Wiliam, 2009)

Cette citation résume parfaitement le point de vue développé vis-à-vis de l’évaluation par Smart Enseigno.


Comment mettre en œuvre ces concepts d'évaluation dans Smart Enseigno ?


Dans Smart Enseigno, le dispositif dédié à l’évaluation peut servir autant à l’évaluation diagnostique qu’à l’évaluation sommative.

Les activités proposées permettent une évaluation en continu, donnant des retours sur l’état des connaissances des élèves à tous les moments de leurs apprentissages. En ce sens, l’évaluation portée par Smart Enseigno est de nature formative.

Le parcours évaluation est plutôt à utiliser pour l’évaluation sommative. L’enseignant doit prévoir le paramétrage “évaluation” au moment de la création du parcours. Une activité est proposée à l’élève. Il n’a droit qu’à un seul essai, sans aucune aide ni étayage. Ce type de parcours est à proposer aux élèves après qu’ils se soient familiarisés aux activités. Tout d’abord, les élèves ont souvent besoin de faire plusieurs fois un même exercice avant d’arriver à comprendre le contexte. Le contenu mathématique ne peut être appréhendé qu’après cette phase de familiarisation avec l’activité.

Le parcours d’évaluation peut générer de l’anxiété ou du stress chez les élèves s’il est proposé avant tout apprentissage. Ce type d’évaluation peut ne pas les mettre en situation de réussir, c’est-à-dire de restituer tout ce dont ils sont capables. Enfin, peut-on savoir quelque chose avant de l'avoir fait, de s’y être confronté et entraîné ? Selon l’intention d’évaluation de l’enseignant, les données recueillies serviront soit à proposer à l’élève un parcours de remédiation correspondant aux besoins identifiés lors de cette passation soit à mesurer les acquisitions au terme d’une séquence d’apprentissage.

Le choix de Smart Enseigno se porte sur l’évaluation formative qui va apporter tous les éléments pertinents à l’enseignant pour proposer, si nécessaire, des remédiations ou des approfondissements.



DE KETELE, J.M., (1989). L’évaluation de la productivité des institutions d’éducation, Cahiers de la Fondation Universitaire : Université et société, le rendement de l’enseignement universitaire.


BLACK, P. & WILIAM, D. (2009). Developing the theory of formative assessment. Educational Assessment, Evaluation and Accountability, 21(1), 5-31.

Practice in a classroom is formative to the extent that evidence about student achievement is elicited, interpreted, and used by teachers, learners, or their peers, to make decisions about the next steps in instruction that are likely to be better, or better founded, than the decisions they would have taken in the absence of the evidence that was elicited.

52 vues0 commentaire